Les favoris de Wimbledon, Dilma Roussef, Nelson Mandela et Passi

Le tournoi de Wimbledon, le plus grand championnat de tennis sur gazon au monde, commence ce lundi 24 juin à Londres. Andy Murray en serait le favori. Evidemment les habituels lauréats de ce tournoi (Roger Federer, Novak Djokovic et Rafael Nadal) ne l’entendent pas de cette oreille. Moins encore Jo-Wilfried Tsonga qui compte bien profiter de sa grande forme actuelle pour faire mouche… Côté dames, Serena Williams - la tenante du titre - est la suprême favorite des spécialistes (avec ses 5 titres déjà remportés dans ce tournoi, après sa très récente victoire à Roland Garros). Pour qu’elle l’emporte, il faudrait d’abord que flanchent Agnieska Radwanska (finaliste l’an dernier), Maria Sharapova, Victoria Azarenka, Maria Kirilenko, ou Marion Bartoli. Rien n’est joué aussi bien chez les dames que chez les messieurs…

Sur un tout autre registre, une autre dame, Dilma Rousseff, en grande difficultés au Brésil, doit regretter son mentor Luiz Inácio Lula da Silva, bien que ce dernier soit resté à ses côtés : les Brésiliens sont dans la rue depuis plusieurs jours, malgré l’entrée en jeu du roi Pelé pour apaiser les tensions. Le roi du foot s’est senti d’autant plus concerné que parmi les raisons de la colère se trouve en grande place le coût de la prochaine Coupe du monde de football qu'organise le Brésil, un événement dont Lionel Messi sera sans aucun doute l’une des principales attractions.

De leur côté, les Sud-africains et les amis de Nelson Mandela sont suspendus aux nouvelles en provenance de ses médecins. Par exemple Barack Obama a déclaré que ses pensées allaient vers l’icône antiraciste et ancien président sud-africain; Ahmed Kathrada, son ami de prison pendant 26 ans, a dit sur RFI : «Même dans son état de santé, nous avons besoin de Mandela». Chez les plus jeunes personnalités, Passi et les membres du groupe « Biso na Biso » suivent également de près cette actualité puisque c’est Madiba en personne qui leur remit, en septembre 1999, le prix du « meilleur groupe africain » de l’année au cours de la cérémonie des Kora Music Awards à Sun City (Afrique du Sud), sous le regard approbateur de Michael Jackson également présent dans la salle.

Peu de temps après la sortie de son dernier opus «Ere Afrique », Passi s’affiche « en Ecair ». On le découvre en effet sur les nouvelles affiches publicitaires de la compagnie aérienne Ecair, buvant du thé ou du café en costard cravate ou jouant au golf en short et tee-shirt, à côté de la mention « Mboté » (« Bonjour » dans de nombreuses langues africaines).