Emile Biayenda, Cardinal assassiné

Emile Biayenda, Cardinal.

Nom : Biayenda

Prénom : Emile

Né : en 1927 à Maléla-bombé (Mpangala)

Nationalité : Congolais

Profession : Cardinal, Archevêque de Brazzaville.

Signe particulier :

- Alors qu’il est curé de la paroisse Saint Jean Marie Vianney à Brazzaville, Emile Biayenda est arrêté le 10 février 1965 et est durement torturé (il est accusé de conspirer contre le pouvoir du président Alphonse Massamba Débat). Quatre jours plus tard, dans la nuit du 14 au 15 février, trois hauts fonctionnaires (tous de religion catholique : Lazare Matsokota - son camarde au séminaire, devenu procureur de la République -, Anselme Massouémé -, un ancien abbé, devenu directeur de l'information - Joseph Pouabou, président de la Cour suprême) seront enlevés et sauvagement assassinés.

- En 1969, il soutient une thèse de doctorat de sociologie à l’Université de Lyon.

- le 26 mars 1970, il devient Evêque.

- le 14 juin 1971, Emile Biayenda est nommé Archevêque de Brazzaville (en remplacement de Monseigneur Théophile Mbemba décédé).

- le 2 février 1973, il est créé cardinal.

- le 18 mars 1977, avec ses collaborateurs, il rencontre en audience officielle le président Marien Ngouabi (qui a aussi reçu d’autres personnalités dans la même journée : le chef d’Etat-major de l’armée de terre, le président de l’Assemblée nationale, etc.) Quelques heures après le président est assassiné.

- le 22 mars 1977, il est enlevé de sa résidence à l’archevêché par des hommes armés.

- le 23 mars, on retrouve son corps sans vie (il aurait eu 88 ans aujourd’hui).

- en septembre 1996, l’Archevêque de Brazzaville, Barthélemy Batantu introduit à Rome la cause en béatification et en canonisation du cardinal Emile Biayenda.

Pour en savoir plus : http://www.personnalitesdumonde.com/religion/10-biayenda-emile-cardinal-et-archeveque-congo.html