Une fin de semaine "mouvementée"

Cette semaine se termine par une série d’événements qui ont attiré notre attention par leur rapprochement (et évidemment par la qualité des personnes impliquées).

Vendredi 7 juin 2013, Pierre Mauroy, ancien premier ministre et maire de Lille, figure emblématique du Parti socialiste français est mort à l'Hôpital d'instruction des armées Percy à Clamart. Les Français semblent unanimes pour saluer son parcours et ses réalisations. Quelques heures plus tard, samedi 8 juin vers 1 h du matin, Nelson Mandela est hospitalisé dans un hôpital de Pretoria. Son état est « préoccupant mais stable », disent les médecins. Le même jour en fin d’après-midi, l’américaine Serena Williams remporte la finale dames de Roland-Garros face à la Russe Maria Sharapova en deux sets, 6-4, 6-4. C’est la deuxième fois qu’elle remporte le tournoi. Le lendemain, dimanche 9 juin en fin d’après-midi, l’espagnol Rafael Nadal remporte à son tour la finale messieurs face à son compatriote David Ferrer en trois sets 6-3, 6-2, 6-3. C’est la huitième qu’il remporte ce trophée.

Des destins et des parcours différents  mais tous animés par un seul objectif : aller au bout de leur ambition, au bout leur rêve, de toutes leurs forces. C’est pourquoi ils sont arrivés à inscrire leur histoire individuelle dans la grande Histoire collective. C’est pour cela qu’ils comptent parmi nos « personnalités du monde ».

La rédaction